788 279 appareils électro réutilisés en Belgique en 2015

La moitié de ces appareils a été mise sur le marché de la seconde main grâce à la collaboration entre Recupel et les centres de réutilisation de Ressources et Komosie (Kringwinkel)

Mardi 2 août 2016 — En 2015, presque 800 000 appareils électro collectés ont été redirigés via les centres de réutilisation d'économie sociale vers le marché  de la seconde main. En prenant quasi la moitié de ces appareils pour son compte, la collaboration structurelle entre Recupel et les centres de réutilisation RESSOURCES et Komosie (Kringwinkel) porte ses fruits. Le nombre d’appareils électro disponibles pour la réutilisation augmente chaque année grâce à la collaboration entre les trois organisations. « Nous conseillons au consommateur de d’abord se poser la question si l’appareil dont il se défait est réparable, mais nous avons aussi intégré des systèmes pour contrôler si un appareil mis au rebut pourrait être réutilisable », disent-ils en chœur.

Les centres de réutilisation se sont spécialisés dans la réparation des « gros blancs », sous ce terme sont repris les électro de type frigo, congélateur, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, cuisinière… « Ces appareils révisés sont proposés à la vente avec une garantie de 1 an, en moyenne au tiers du prix du neuf pour un appareil équivalent. Ils répondent à la demande d'un public souvent défavorisé à la recherche de biens devenus de première nécessité avec un bon rapport qualité/prix. » explique Cécile Patris, Directrice de Ressources.

Les centres de Ressources et Komosie (les « Kringwinkels ») réussissent à proposer de plus en plus d’appareils électro à leurs clients. « Et cela demande de l’expertise, car la plupart des appareils doivent d’abord être réparés. Nos employés doivent donc se former constamment étant donné que les appareils évoluent sans cesse. Un défi pour lequel nous sommes toujours plus performants », dit Marleen Vos de Komosie. « Avec Recupel nous définissons aussi les critères pour évaluer si un appareil prend la direction de la réutilisation ou pas »

Les formations commencent à se mettre en place en collaboration avec certains producteurs. Les employés de la réutilisation ont ainsi accès à des plateformes créées par et pour les producteurs. Ils y trouvent des informations utiles sur les réparations et peuvent y commander des pièces si nécessaire.

La récupération est une partie intégrale de la chaine Recupel. « Notre partenariat avec le secteur a grandi avec le temps, et nous sommes très satisfaits des résultats. Notre objectif est de pourvoir le secteur de suffisamment d' électros usagés pour pouvoir assurer leurs activités et donner la possibilité à leurs employés de se développer, ce qui a bien réussi ces dernières années et doit continuer à se renforcer», dit Peter Sabbe, CEO de Recupel. « De plus, ces activités génèrent à ce jour 349 emplois, un élément très important. »

La collaboration est aussi de mise pour d’autres projets. Recupel analyse par exemple la possibilité de placer des Points de Recyclage dans les centres de réutilisation et leurs points de vente, ce qui permettrait aux clients de s’y débarrasser de leurs ampoules cassées ou de leur petit électro.

 

A propos de Ressources

Le réseau RESSOURCES regroupe une soixantaine d’entreprises d’économie sociale actives dans la réduction des déchets par la récupération, la réutilisation et la valorisation des ressources. Il est actif tant dans les filières classiques (textile, encombrants, équipements électriques et électroniques) qu’émergentes (bois, vélos, déchets de construction, déchets verts, services industriels ou encore cartouches d’imprimantes). Les 5 centres de réutilisation spécialisés dans le gros électroménager en Wallonie et à Bruxelles sont regroupés sous le label electroREV. Ceux-ci, reconnus par Recupel, proposent du matériel de seconde main de qualité, révisé et garanti 1 an. En outre, ces entreprises d’économie sociale contribuent à l’insertion socioprofessionnelle par la formation de plus de 230 stagiaires et créent de l’emploi pour 215 personnes éloignées du marché traditionnel. www.electrorev.be  

À propos de Komosie

KOMOSIE est l’organisation qui regroupe les Entrepreneurs Environnementaux dans l’Economie Sociale.

KOMOSIE offre une visibilité à des organisations comme De Kringwinkels ou Energiesnoeiers  en créant une marque, en développant des campagnes, en cherchant des partenaires, en rassemblant des données ou en influençant les politiques. Elle organise également des formations, des partages d’expériences et de connaissances, et un accompagnement de nos membres sur le lieu de travail. Ses membres peuvent de cette façon progresser, se professionnaliser et devenir encore meilleurs dans ce qu’ils font. KOMOSIE va aussi à la recherche de nouvelles opportunités se trouvant au  carrefour de l’économie sociale et de l’environnement. Elle s’engage ainsi dans des organisations qui cherchent des solutions sociales à la problématique des surplus de nourriture.