Communiqué de presse: Les ménages belges possèdent ensemble 375 millions d'appareils électr(on)iques

48 millions d’appareils ne sont plus utilisés et restent traîner

Jeudi 12 mai 2016 — Une famille belge possède en moyenne 77 appareils électr(on)iques. Dix d’entre eux ne sont jamais utilisés. Pour toute la Belgique cela revient à environ 48 millions d’appareils non utilisés sur 375 millions d’appareils possédés. « Les appareils qui ne sont jamais utilisés durant une année entière, ne le sont souvent plus jamais. Les rassembler pour la réutilisation ou le recyclage est alors une bien meilleure option que de les laisser trainer », dit Peter Sabbe, CEO de Recupel. Selon l’étude de possession 2015 commandée par Recupel, le top 3 des appareils non-utilisés est le suivant: les radios portatives (29%), les lecteurs dvd (27%) et les téléphones mobiles (29%).

L’étude de possession 2015 nous indique quels sont les appareils qu’on retrouve le plus ou le moins souvent dans les ménages belges, et ceci en comparaison avec la même étude datant de 2013. De plus en plus de ménages possèdent un ou plusieurs téléphones mobiles (92%, +4%), une tablette (44%, +10%) et une télévision (87%, +5%), alors qu’un nombre moins élevé de familles ont à la maison un radioréveil (65%, -12%), un téléphone fixe (78%, -4%) ou un lecteur dvd (74%, -5%).

La plus grande partie des appareils peut être catégorisée comme “petit électro”. Un groupe qui continue à grandir suite à la miniaturisation des appareils. «  Cette étude biannuelle est importante pour détecter les nouvelles tendances du marché ainsi que celles qui se confirment dans le temps. Nous pouvons alors adapter notre stratégie et travailler le plus efficacement possible », selon Peter Sabbe. « Le petit électro est un bel exemple. Pour anticiper sur cette tendance nous avons conçu il y a quelques années les Points de Recyclages et nous misons maintenant sur un développement maximal de ce réseau. L’étude de cette année confirme que c’était une bonne décision. »

L’étude montre également quels appareils restent trainer ou ne sont pas jetés correctement, et là aussi la taille a de l’importance: les petits appareils restent trainer le plus longtemps ou sont jetés avec les déchets « normaux ». Le gagnant dans cette dernière catégorie est la brosse à dent électrique (14%), suivi de la calculette/lecteur de carte (10%) et du rasoir (8%).

Plus spécifiquement pour les Gsm, Recupel a analysé la raison pour laquelle plus de 3 millions d’appareils (défectueux ou en état de marche) restent traîner dans les ménages belges. La raison la plus courante semble être  « qu’il reste de l’information dessus » (24%). 16% dit « ne pas savoir où emmener l’appareil », 12% pensait « encore pouvoir le (faire) réparer » et 8% « ne savait pas que le Gsm était encore dans la maison ».

Recupel utilise les résultats de cette étude biannuelle pour optimaliser ses méthodes de collecte et pour sensibiliser la population pour la réutilisation ou le recyclage de vieil électro.