Recupel fête son 15ème anniversaire

Plus de 221 millions d’appareils électro ont été collectés depuis sa création

Jeudi 15 septembre 2016 — Bruxelles, le jeudi 15 septembre 2016 – Recupel, l’asbl qui organise la collecte et le recyclage de déchets électro en Belgique, fête cette année son 15ème anniversaire. « 15 années durant lesquelles bien des choses ont été accomplies », dis le CEO Peter Sabbe. En une décennie et demi, 221 417 278 appareils ont été collectés, pesant ensemble plus de 1,3 millions de tonnes. La Belgique se trouve depuis la création de Recupel dans le peloton de tête des pays qui réutilisent ou recyclent les déchets électro de façon optimale. « La chaine de recyclage que nous avons développée est au point. Maintenant il faut qu’ensemble nous l’utilisions au maximum. »

Plus de 221 millions d’appareils collectés, 39% collecté du nombre d’appareils mis sur le marché annuellement, des taux de recyclage moyens de 90%, une collaboration positive avec le secteur de réutilisation, les transporteurs et les recycleurs, mais aussi les intercommunales et les gouvernements… Recupel a réalisé beaucoup de choses en 15 ans, mais se dirige résolument vers le futur. « Nous avons une chaîne de recyclage électro très développée, et maintenant nous devons la nourrir », dis le CEO Peter Sabbe. « Comme nous avons appris à emmener du verre à la bulle à verre, les familles doivent prendre l’habitude de jeter correctement le vieil électro. Les entreprises de leur côté doivent examiner si cela ne pourrait pas être utile de devenir point de collecte, ou de contacter un Recycleur Recupel agréé. »

Selon Peter Sabbe, il ne s’agit pas que des familles et entreprises: « Tous les acteurs sociétaux et les gouvernements à tous les niveaux doivent encourager ceci activement. Choisir ensemble une économie circulaire est une pure nécessité. » Chaque année, 4 à 5% de déchets électro en plus sont générés, ce qui en fait le type de déchets qui grandit le plus vite au niveau mondial. Rien que pour cette année, la montagne mondiale de déchets électro est estimée à 50 millions de tonnes, et moins d’un tiers est recyclé correctement. « Cette montagne croissante ainsi que le fait que beaucoup de matières premières deviennent de plus en plus rares font que l’économie circulaire et « l’urban mining » ne sont plus un choix. Les matières premières qui proviennent des déchets électro ne doivent plus être extraites de la terre. Quand on regarde les chiffres on comprends que ce système, c’est de l’économie circulaire à très grande échelle à laquelle nous devons tous participer », dit Peter Sabbe.

Recupel fut créé par l’industrie électro pour répondre à l’obligation de reprise. Celle-ci stipule qu’une entreprise qui met un appareil électr(on)ique sur le marché Belge est responsable pour la collecte, le transport et le recyclage de l’appareil quand il est mis au rebut. Depuis sa création en 2001, les résultats de collecte et de recyclage se sont améliorés année après année, et la Belgique fait systématiquement partie des pays les plus performants en ce qui concerne le recyclage de déchets électro. « Le plus difficile était de commencer avec une page blanche. Nous avions très peu d’exemples dans d’autres pays sur lesquels nous pouvions nous baser », explique  Peter Sabbe, présent au sein de l’organisation depuis sa création. «Cela nous obligeait de remettre constamment en question nos décisions et évolutions. Une philosophie que nous cultivons encore à ce jour. » 

15 années Recupel en chiffres

  • En moyenne, les déchets électro collectés et traités redeviennent matières premières pour 90%. La grande majorité est traitée par des entreprises belges.

  • 27 195 400 appareils ont été collectés en 2015, 221 417 278 depuis la création de Recupel.

  • 788 279 appareils électro réutilisés en 2015

  • 39% des appareils mis sur le marché en Belgique sont collectés (=10kg par personne). D’ici à 2019 cela doit devenir 65% (=17kg par personne). 22kg par personne est mis sur le marché actuellement.

  • 5.630 points de collectes répartis entre centres de réutilisation, parcs à conteneur, Points de Recyclage et points de distribution.

  • 1200 jobs créés par les activités de Recupel en 2015.