Résultats annuels: Recupel n’a jamais collecté autant d’électro qu’en 2016

Forte augmentation de la collecte du petit électro et des lampes. Plus de collaboration peut faire de la Belgique la meilleure mine urbaine au monde.

Mardi 4 avril 2017 — Recupel a collecté l’année passée plus d’électro que jamais auparavant. En 2016, la population belge a collecté via les réseaux Recupel presque 115.000 tonnes de vieil électro, ou plus de 32 millions d’appareils. « Cette augmentation vient selon nous entre autres du succès des Points de Recyclage. Ceux-ci aident très certainement à faire de la collecte de déchets électro une habitude chez le consommateur, » dit Peter Sabbe, CEO de Recupel. C’est confirmé par le fait que les collectes de lampes et de petit électro ont connus la plus forte hausse l’année passée. « Le plus important, c’est que 85 à 90% de chaque appareil collecté est transformé en nouvelles matières premières par quasi-uniquement des Recycleurs belges. » Continuer à augmenter la collecte en Belgique dépend selon Recupel aussi de la collaboration entre les différents acteurs sociétaux. « En collaborant mieux nous pouvons faire de la Belgique la mine urbaine la plus efficace au monde, la référence de l’extraction de nos ressources à partir de nos déchets » selon Peter Sabbe.

10,2kg par habitant. C’est le nombre de vieil électro que les belges ont collectés via les réseaux Recupel en 2016. Au total plus de 32 millions d’appareils reliés à un fil électrique ou qui fonctionnent sur piles. Conformément aux attentes, Recupel a collecté moins d’écrans à tubes cathodiques (les anciens téléviseurs et ordinateurs, baisse de 9,2%) car ils ne sont plus disponibles sur le marché. Pour toutes les autres catégories, la collecte a augmenté en comparaison avec 2015. Une hausse est à noter dans les catégories « Gros Blancs » et « Réfrigération », mais c’est surtout la collecte de lampes et de petit électro qui est un succès. Le nombre d’appareils collectés augmente pour ces deux catégories de respectivement 21,4% et 20,1%.

« Nous sommes surtout satisfaits de cette augmentation pour les lampes et le petit électro », dit Peter Sabbe. « Cela démontre que les Points de Recyclages n’ont pas seulement améliorer le confort de collecte du consommateur, mais aussi qu’il commencent à prendre la bonne habitude : un déchet électro ne se jette pas à la poubelle, il se collecte. » L’attention sur le placement de Points de Recyclage continuera en 2017, mais le confort des consommateurs et des entreprises grandit également grâce à un vecteur de recherche sur le nouveau site web. Il permet de trouver très rapidement les points de collectes les plus proches.

Pourtant, la Belgique peut et doit encore mieux faire. D’ici 2019, tous les états membres de l’Union Européenne doivent collecter 65% des déchets électro pour réutilisation ou recyclage. Pour atteindre cet objectif, une bonne collaboration sera cruciale. « Tous les acteurs concernés ont déjà une chose en commun : plus de collecte est une bonne chose pour tous, » dit Peter Sabbe. « Nous avons en Belgique les meilleurs Recycleurs au monde, un système de collecte qui fonctionne, une population qui est déjà habituée au tri de ses déchets, et des gouvernements qui font de l’économie circulaire une priorité. Toutes les pièces du puzzle sont là, il est temps de les assembler pour faire de la Belgique la meilleure mine urbaine au monde.» 

Un défi important des prochaines années est le rapportage et le recyclage d’appareils électro provenant d’entreprises, étant donné que la grande majorité de la collecte registrée concerne les appareils domestiques. Plus de sensibilisation et de partenariats avec les différents secteurs seront, entre autres, nécessaires pour atteindre les mêmes niveaux que la collecte d’appareils domestiques

Le message de Recupel reste inchangé pour les consommateurs: collecter vos déchets électro dans des points de collecte Recupel. Vous les trouverez vite et facilement sur Recupel.be.